A quoi sert la vitamine D ?

 

La vitamine D contribue :

  • Au fonctionnement normal du système immunitaire et au processus de division cellulaire,
  • A l’absorption et l’utilisation normales du calcium et du phosphore,
  • Au maintien d’une fonction musculaire normale.
  • Au maintien d’une ossature normale.
  •  

Comment est-elle fabriquée ? Où la trouve-t-on ?

La vitamine D3 est synthétisée dans la peau à partir de la pro-vitamine D3 (7-Dehydrocholestérol) qui, sous l’influence du rayonnement ultraviolet B (UVB), se transforme en pré-vitamine D3. Puis, sous l’effet de la chaleur, la pré-vitamine D3 se transforme en vitamine D3. ­1

La vitamine D est essentiellement présente dans les denrées riches en graisses mais pas suffisamment pour couvrir les besoins nutritionnels.

En France, les principaux aliments contributeurs aux apports en vitamine D dans la population sont les poissons et les produits laitiers (yaourts, fromage blanc, fromage, lait) qui contribuent respectivement à 19 % et 25 % des apports chez les adultes et à 12 et 40 % des apports en vitamine D chez les enfants de 11 à 17 ans.2

Les apports nutritionnels conseillés varient selon les âges (EFSA, 2016) :

Age

Apport recommandéa (µg/jour)

7-11 mois

10a

1-3 ans

15a

4-6 ans

15a

7-10 ans

15a

11-14 ans

15a

15-17 ans

15a

≥ 18 ansb

15a

a :  sous conditions de synthèse cutanée minimale supposée de vitamine D. En présence d’une synthèse cutanée endogène de vitamine D, les apports en vitamine D sont moindre voir nul.

b : correspond également aux femmes enceintes et allaitantes.

 

Pourquoi est-on carencé ou avons-nous un déficit en vitamine D ?

Il existe de nombreuses causes de déficit en vitamine D :

  • Peau foncée : temps d’exposition au soleil nécessaire supérieur aux personnes avec une peau claire,
  • Peau vieillie,
  • Sous-exposition au soleil,
  • Obésité,
  • Maladie rénale chronique,
  • Chirurgie bariatrique.

Aujourd’hui, un milliard de personnes dans le monde ont un déficit en vitamine D.3 L’alimentation ne suffit plus à compenser le manque de synthèse de la vitamine D liée à un faible ensoleillement. En effet, l’alimentation usuelle des populations vivant en France apporte de faibles quantités de vitamine D4,5.

En France, l’étude SUVIMAX (2003) a démontré que plus de 70% des adultes (hommes et femmes) ont un apport insuffisant en vitamine D.

Découvrez aussi comment renforcer vos défenses immunitaires avec nos conseils spécifiques.

Sources :

  1. https://www.has-sante.fr/upload/docs/application/pdf/2013-02/utilite_clinique_du_dosage_de_la_vitamine_d_-_note_de_cadrage.pdf
  2. https://www.anses.fr/fr/content/vitamine-d
  3. Vitamin D deficiency, The new England journal of medecine, Juillet 2009
  4. ESVITAF. Vitamin status in three groups of French adults: controls, obese subjects, alcohol drinkers. Ann Nutr Metab. 1986;30 Suppl 1:1-94. doi:10.1159/000177227
  5. Hercberg S., Preziosi P., Galan P., Devanlay M., Keller H., Bourgeois C., Potier De Courcy G., Cherouvrier F. Vitamin status of a healthy french population : dietary intakes and biochemical markers. International Journal for Vitamin and Nutrition Research , 1994, 64 : 220232