Troubles-digestifs-et-transit-intestinal

Troubles digestifs et transit intestinal

Mal au ventre, ballonnements, lourdeurs, constipation ou diarrhées, nausées, vomissements, reflux ou encore brulures d’estomac, sont autant de troubles digestifs et du transit intestinal qui perturbent la vie quotidienne. Ces manifestations résultent souvent de mauvaises habitudes, notamment alimentaires, de certains médicaments et parfois d’une maladie sous-jacente. 

Comment améliorer simplement digestion et transit intestinal ? 

  • Repérer les aliments qui provoquent des digestions difficiles, non pas pour forcément les éliminer, mais pour les limiter ou les consommer différemment (cuisson, associations…).
  • Augmenter la part des fibres, mais très progressivement et raisonnablement. Les fibres sont à l’origine de l’équilibre digestif. Elles sont cependant parfois difficiles digérer. Il est conseillé d’ajouter des fibres dans  les menus, petit à petit en privilégiant les fruits et légumes cuits dans un premier temps. 
  • En cas de diarrhée surtout, limiter les aliments gras.
  • Alléger les trois repas principaux, quitte à prévoir de petites collations. 
  • Boire beaucoup, et d’autant plus en cas de pertes (vomissements). De l’eau bien sûr, mais aussi des tisanes et des bouillons. Les fruits et légumes riches en eau (fraises, concombres, courgettes, radis…) sont parfois très utiles. Attention aux boissons gazeuses, qui ont tendance à entrainer des ballonnements… 
  • Éviter l’alcool qui favorise les reflux gastriques : reflux acides dans l’œsophage, brulures d’estomac. 
  • Se méfier des féculents, ils peuvent aggraver les ballonnements et les gaz intestinaux. Quant aux épices et au café, ils favorisent les dyspepsies (remontées gastriques et les brulures). 
  • Se relaxer. Le stress et l’anxiété ont été associés à un risque accru de mauvaise digestion. 
  • Pratiquer une activité physique régulière, pour notamment muscler ses abdominaux et améliorer le transit intestinal. Attention, l’excès de sport peut avoir un effet inversement négatif. 
  • Perdre du poids si nécessaire. Les personnes en excès pondéral présentent davantage de troubles du transit de type diarrhée. 
  • Arrêter le tabagisme, lequel aggrave les troubles fonctionnels digestifs. 
  • Essayer les solutions douces et naturelles, à base de plantes notamment, réputées pour leurs vertus digestives (curcuma, aloe vera, gingembre…). Les probiotiques aussi peuvent se révéler très intéressants pour reconstituer la flore intestinale.  
  • En cas d’échec, il faut en parler à son médecin ou à son pharmacien, qui pourra proposer des solutions personnalisées, et parfois le recours à des traitements médicamenteux. Il pourra aussi dépister une maladie à l’origine des troubles digestifs et ainsi traiter la cause.