Perdre du poids et modeler sa silhouette est une préoccupation majeure pour la plupart des Français. Pourtant, l’équation est simple : les apports doivent être inférieurs aux dépenses énergétiques. Autrement dit, manger mieux et dépenser plus pour moins stocker. Dans la vraie vie, cette évidence est difficile mettre en pratique, d’où l’intérêt de se faire aider. Objectif : bien choisir son programme minceur et son régime alimentaire.

Pourquoi est-il si important de bien gérer son poids ?

  • L’excès de poids altère la santé : risque de diabète, d’hypertension, d’excès de cholestérol, de syndrome d’apnées du sommeil, d’arthrose…
  • À l’opposée, l’extrême minceur aussi, avec notamment un risque élevé de carences nutritionnelles.
  • Les régimes mal conduits s’accompagnent du très célèbre « effet yoyo », alternance de pertes de poids suivie d’une reprise rapide des kilos perdus, voire un peu plus à chaque fois. Ils entrainent également des déséquilibres alimentaires à l’origine de perte de masse musculaire, perte osseuse, risque rénal, cardiaque, dépression, perte d’estime de soi, etc.*

Pourquoi 34% des Français sont en surpoids ?

Les excès alimentaires et la sédentarité représentent les deux causes majeures de surpoids. Mais de nombreux autres facteurs peuvent favoriser la prise de poids, comme le stress, le manque de sommeil, la génétique, la composition de notre flore intestinale (probiotiques), certaines maladies, la prise de médicaments, etc.  

Régime minceur : les causes de l’échec

La plupart des régimes amaigrissants sont inefficaces à long terme pour deux raisons principales :

1/ Trop restrictifs

Certains régimes proposent une réduction drastique en termes de calories ou d’exclure certaines catégories alimentaires. Les premiers ne calment pas la faim. Ils génèrent de la fatigue et des frustrations intenables à long terme. Les seconds entrainent de dangereuses déficiences nutritionnelles.

2/ Objectifs déraisonnables

Perdre 5 kg en une semaine n’est pas envisageable physiologiquement ni psychologiquement. 

De tels régimes sont vite abandonnés, et tant mieux pour sa santé. Pour maigrir sur le long terme et ne pas reprendre, il est impératif de viser l’inverse : n’exclure aucune catégorie alimentaire et se fixer des objectifs raisonnables, en termes de calories et de timing. Autrement dit, il faut prendre son temps, car pour retrouver durablement une silhouette mince, il faut réapprendre à s’alimenter de façon équilibrée. Or tout apprentissage est très progressif.  

Il existe un petit élément qui fait de plus en plus parler de lui, le chrome. C’est un oligoélément, présent naturellement dans notre corps qui facilite l’action de l’insuline et donc la régulation de la glycémie, et qui participe à la régulation de l’appétit. Ce n’est pas un produit miraculeux qui va vous faire perdre tout de suite 2 kg, mais un petit plus, qui peut notamment vous aider à mieux gérer vos fringales et vos choix alimentaires au quotidien. Il existe par ailleurs de nombreuses plantes et complémentaires alimentaires aux propriétés intéressantes dans le cadre d’un régime. 

Quatre conseils

  1. Fuir les régimes miraculeux.
  2. Se faire coacher par son médecin.
  3. S’aider de produits naturels.
  4. Pratiquer une activité physique régulière, c’est essentiel dans tout objectif de perte de poids. 

Et la cure détox ? 

La cure détox a sa place dans un programme minceur. Elle aide l’organisme à éliminer toutes les toxines accumulées, notamment lors des excès alimentaires. C’est en quelque sorte un grand nettoyage de l’intérieur qui sollicite la participation des organes naturellement impliqués dans la détoxification de l’organisme, les reins, le foie et les intestins. 

* Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses), Régimes amaigrissants, mis à jour le 21/09/2016, https://www.anses.fr/fr/content/r%C3%A9gimes-amaigrissants.