Prévenir les rhumes, mal de gorge et nez qui coule

Mal de gorge, nez bouché ? Améliorez votre confort respiratoire

Mal de gorge, nez bouché ou nez qui coule, difficile d’échapper aux rhumes durant l’hiver. Ces inconforts sont liés à la multitude d’infections respiratoires qui se transmettent en période froide. On peut cependant améliorer la situation : voici notre stratégie d’action en 4 phases pour mieux respirer, mieux dormir et passez un hiver en forme et dans la bonne humeur.

 

1/ Renforcez votre résistance aux virus

Pour éviter les gorges qui grattent et les nez bouchés, vous devez stimuler votre immunité dès l’approche de l’hiver :

  • Surveillez votre alimentation. Ce n’est pas parce qu’il fait froid qu’il faut multiplier les tartiflettes, fondues et autres plats extrêmement gras et copieux. Continuez à manger beaucoup de légumes et de fruits. Ils n’ont pas leur pareil pour apporter les antioxydants qui amélioreront le fonctionnement général de votre organisme.
  • L’activité physique stimule l’immunité. Alors pratiquez une heure trois fois par semaine.
  • Respectez les règles d’hygiène de base à commencer par le lavage des mains aussi souvent que nécessaire : en rentrant chez vous, après les courses, après les transports en commun, etc. Évitez autant que possible les poignées de main, car nos mains représentent le premier vecteur de la transmission microbienne !
  • Évitez l’alcool et le tabac. Tous deux fatiguent inutilement l’organisme et fragilisent les voies aériennes supérieures.
  • Rééquilibrez votre flore intestinale à l’aide de ferments lactiques comme ceux présents dans les yaourts. Les milliards de bactéries « amies » présentes dans nos intestins contribuent au bon fonctionnement de notre système immunitaire.

 

2/ Humidifiez et respirez chaud !

Le problème durant l’hiver est que l’on respire un air trop froid et trop sec. C’est ainsi que lorsqu’il s’engouffre dans notre nez et notre gorge, il fragilise nos muqueuses. Elles remplissent alors mal leur rôle de barrière aux agents extérieurs pathogènes comme les virus. Pour les protéger, deux solutions s’imposent :

  • Portez un cache-nez à l’extérieur afin de réchauffer l’air que vous inspirez.
  • Humidifiez votre logement et encore plus particulièrement votre chambre pour mieux dormir. Vous pouvez utiliser un humidificateur ou simplement poser un récipient rempli d’eau sur le radiateur.

 

3/ Aérez tous les jours sans exception !

L’air intérieur est plus pollué qu’à l’extérieur. C’est une réalité liée à toutes nos activités dans des milieux confinés. Cet air que nous respirons est à la fois pollué et enrichi en microbes de toutes sortes, ce qui favorise les transmissions. Aérez tous les jours au moins 10-20 minutes, chaque pièce de vie : domicile, bureau, salle de pause, de sport…

 

4/ Apaisez avec les plantes

De nombreuses plantes sont dotées de propriétés apaisantes pour la gorge et vont contribuer à améliorer le confort respiratoire. C’est le cas de l’andrographis, de la guimauve, du basilic sacré, etc.

Côté compléments alimentaires, certains agents contribuent à soutenir le système immunitaire, comme la vitamine D, la vitamine C, les alkylglycérols. Les oligoéléments comme le cuivre, le sélénium, l’argent et le bismuth sont intéressants pour leurs propriétés antiinfectieuses et anti-inflammatoires.

Prêt(e) pour l’hiver ?

 

Nez-groge Granions