Chrome, chlorure, sélénium et magnésium, les oligoéléments de l'été

Les oligoéléments de l’été

L’été approche, c’est le moment d’explorer les oligoéléments les plus utiles en cette belle période estivale. Sous le soleil des plages ou des montagnes, certains vous aideront à passer des moments privilégiés en pleine forme et en pleine santé. Au programme : le chrome pour mincir, le chlorure pour un bon confort digestif, des antioxydants pour protéger sa peau et du magnésium pour les plus sportif(ve)s. 

Comment perdre du poids cet été ? Votre oligoélément ami : le chrome 

Pour se sentir bien dans son corps et oser défiler fièrement en maillot sur la plage, vous aimeriez vous délester de quelques kilos superflus ? La question est de savoir comment maigrir ? Nous vous déconseillons de succomber à l’un de ces régimes miracles qui vous promettent de perdre 5 kilos dans la semaine. Ils génèrent des frustrations et s’accompagnent d’un effet rebond délétère. Tournez-vous vers le chrome. Cet oligoélément est hypoglycémiant (1). Il aide l’insuline à remplir sa mission : diminuer la glycémie. En stabilisant le taux de sucre dans le sang, il vous aide à contrôler vos pulsions sucrées et donc votre appétit, avec à la clé une perte de poids (2). Profitez de cette cure de chrome pour rééquilibrer votre alimentation et pratiquer une activité physique au moins 3 fois par semaine. Vous mettrez ainsi toutes les chances de votre côté pour mincir en beauté.

 

Protégez votre peau du soleil : utilisez les oligoéléments antioxydants

Le soleil est le pire ennemi de votre peau. Les expositions aux UV accélèrent le vieillissement cutané via le stress oxydatif. Celui-ci implique une production excessive de radicaux libres que l’organisme peine à éliminer. Les antioxydants sont des molécules qui neutralisent naturellement ces radicaux libres. Un apport via l’alimentation ou des compléments alimentaires riches en certains oligoéléments est parfois nécessaire. Sachant qu’en été il est difficile d’échapper au soleil et a fortiori si vous vous adonnez au bronzage, c’est le moment de faire le plein d’antioxydants. Le sélénium, le zinc et le cuivre sont les oligoéléments qui possèdent les propriétés antioxydantes les plus puissantes. Sachant que l’autre plus puissant accélérateur du vieillissement cellulaire est le tabac, raison de plus de faire une cure d’antioxydants si vous fumez !

 

Une cure de chlorure pour un confort digestif estival

En été, de nombreux facteurs sont susceptibles de provoquer des troubles digestifs : stress des préparatifs, déplacements, changements des habitudes alimentaires… Ballonnements, lourdeurs d’estomac, reflux gastriques et autre inconfort digestif sont bénins, mais peuvent contrarier vos vacances. Le chlorure est un oligoélément qui contribue à une digestion normale grâce à la production d’acide chlorhydrique dans l’estomac. Les personnes sensibles peuvent entreprendre une cure en prévention, avant même leur départ. Sinon, le chlorure est conseillé sans délai dès le tout début des symptômes digestifs. À noter que le chrome est un autre oligoélément intéressant pour faciliter la digestion. En effet, il aide au métabolisme normal des macronutriments (glucides et lipides).

 

Les plus sportif(ve)s se tourneront vers le magnésium

Pour ceux et celles qui souhaitent profiter des vacances d’été pour s’adonner au sport, sachez que le magnésium risque de vous manquer. En effet, cet élément minéral contribue au fonctionnement des systèmes nerveux et musculaire. Il intervient dans les processus de contraction et décontraction musculaires. C’est ainsi que les besoins sont accrus lors d’une pratique sportive, et d’autant plus en été, car il existe une perde de magnésium plus importante via la transpiration…

Autrement dit, sport et chaleur justifient une complémentation en cet oligoélément. Une cure de magnésium se justifie par ailleurs classiquement comme décontractant musculaire.

(1) Vincent JB, The biochemistry of chromium, J Nut, 2000, 130 (4): 715-8, https://doi.org/10.1093/jn/130.4.715.

(2) Anton SD et al., Effects of chromium picolinate on food intake and satiety, Diabetes Technol Ther, 2008, 10(5): 405-12, DOI:10.1089/dia.2007.0292.