Le chrome est un oligoélément très intéressant pour toutes les personnes qui se demandent comment maigrir. En effet, une cure de chrome associée à un peu plus d’activité physique et à un retour à une alimentation équilibrée peut vous aider à une perte de poids durable et dans la bonne humeur. Voici les 3 grands atouts secrets du chrome. 

1/ Comment maigrir ? Pensez au chrome pour stimuler l’action de l’insuline

Dès que l’on ingère des glucides, le taux de sucre dans le sang (glycémie) augmente. Le pancréas sécrète alors de l’insuline, une hormone chargée de faire baisser la glycémie en stockant le sucre (ou glucose) sous forme de glycogène dans le muscle et le foie. Cette régulation est primordiale pour éviter les hyperglycémies préjudiciables à la santé, notamment à l’origine du diabète.

Pour faire entrer le glucose dans les cellules, l’insuline se fixe sur des récepteurs spécifiques. C’est ici que le chrome agit : il facilite la liaison de l’insuline sur ses récepteurs (3, 4) et augmente leur nombre à la surface des cellules. Le chrome potentialise donc directement l’efficacité de l’insuline. Cet effet hypoglycémiant est confirmé par des études montrant qu’un déficit en chrome entraine une baisse de la sensibilité des cellules à l’insuline, avec des répercussions défavorables sur la glycémie et le contrôle du poids (5).

2/ Le chrome régule l’appétit

Notre appétit est le reflet de notre glycémie. En effet, plus nos apports en glucides sont élevés, plus la sécrétion d’insuline sera importante afin de faire rapidement redescendre la glycémie. Or plus la chute du taux de glucose dans le sang est rapide et importante, plus le risque de provoquer cette fois-ci une hypoglycémie, dite « réactionnelle », est élevé. Or celle-ci est bien connue pour stimuler la faim et mener à des fringales et grignotages intempestifs favorables à la prise de poids.

En facilitant l’action de l’insuline, le chrome contribue à limiter les pics d’insuline et à lisser la glycémie, diminuant alors les pulsions sucrées. Cet oligoélément est ainsi impliqué dans le contrôle de l’appétit. Une étude menée chez des femmes confirme qu’une complémentation en chrome pendant 2 mois permet de réduire les prises alimentaires, la sensation de faim et les grignotages, avec au final une tendance à la perte de poids (9).

3/ Le chrome diminue le cholestérol

Cet oligoélément est aussi associé à une diminution du taux de cholestérol total, des triglycérides et à une augmentation du HDL-cholestérol, dit « bon cholestérol » (6). Certaines études indiquent par ailleurs qu’une supplémentation en chrome réduit la fabrication de tissu graisseux et modifie la composition corporelle, dans le sens d’une diminution de la masse grasse par rapport à la masse maigre. (7). Ce qui explique pourquoi les personnes en surpoids ou obèses qui se complémentent en chrome prennent moins de poids, voire en perdent (8).

Comment maigrir en pratique avec le chrome ?

  • Rééquilibrer son alimentation : alimentation saine, variée et peu calorique.
  • Pratiquer régulièrement une activité physique (3 fois par semaine).
  • Faire une cure de trois mois de chrome.

 

Granions de Chrome et maintien de la glycémie