Révisions et préparation aux examens

Comment gérer les révisions et se préparer aux examens ?

Il n’existe pas de formule magique : les examens, ça se prépare, ça s’organise ! Pour mettre toutes les chances de son côté et réussir ses révisions, il faut entretenir sa forme physique et mentale et gérer son stress. Autrement dit : bien dormir et veiller à un cerveau qui fonctionne au top !

En période de révisions, renoncez aux excitants !

Si les excitants vous permettent d’enchainer de longues heures de révisions, vous allez aussi écourter vos nuits. Ce qui n’est pas tenable dans la durée, d’autant plus que le sommeil contribue à l’apprentissage… Vous devez faire rigoureusement l’inverse afin d’arriver physiquement et mentalement en pleine forme le jour de l’examen.

Comment cultiver votre forme ?

  1. Rééquilibrez votre alimentation : vous devez apporter régulièrement à votre organisme tout ce dont il a besoin : des glucides, des lipides, des protéines, des vitamines, des minéraux, des oligoéléments. Ne sautez pas de repas, ne mangez pas sur le pouce, prenez le temps de mâcher tranquillement…
  2. Pratiquez une activité physique régulière : même une simple marche quotidienne sera bénéfique. Évitez cependant les séances de sport en soirée qui pourraient ensuite vous empêcher de dormir.
  3. Veillez à un sommeil suffisant et de qualité : couchez-vous et levez-vous à heures régulières, pas de caféine à partir du milieu d’après-midi, température de la chambre à 19°C maxi, obscurité, pas de travail sur écran une heure avant de vous coucher…
  4. Gérez le stress : relaxation, méditation…

À savoir :

Ces 4 points sont tous liés et se renforcent les uns les autres. Par exemple, si vous mangez équilibré, vous dormirez mieux ; si vous faites du sport, vous serez moins stressé(e), etc.

Pendant vos révisions, faites une cure de magnésium

En plus, faites une cure de magnésium. Cet oligoélément est classiquement utilisé contre la fatigue. C’est déjà ici une raison suffisante pour suivre une complémentation en magnésium. Mais étant aussi impliqué dans la libération des hormones du stress (adrénaline, cortisol), il permet d’améliorer les symptômes émotionnels et de diminuer le stress. Or les efforts de pensées, de planification, de concentration et de mémoire sont des sursollicitations qui font consommer plus de magnésium.

D’ailleurs, un manque de magnésium s’accompagne d’un état de stress avec anxiété, irritabilité, baisse de moral, sommeil agité, difficultés de concentration… Et tous ces états sont améliorés avec une cure de magnésium (1).

Enfin, le magnésium a aussi son utilité pour améliorer les troubles du sommeil, particulièrement lorsqu’ils sont associés au stress. Selon certaines études, une supplémentation en magnésium contribue à réduire le risque de somnolence diurne (2).

Ajoutez du lithium pour booster vos apprentissages !

Pour retrouver un sommeil suffisant et de qualité, pensez à associer au magnésium du lithium. Cet oligoélément est traditionnellement employé dans les troubles du sommeil (3). Aucun risque de dépendance, d’effets secondaires, ni d’effets résiduels susceptibles de modifier l’humeur (somnolence, troubles de la concentration et de la mémoire, baisse des performances…) comme avec les somnifères (4).

Un à deux mois avant vos examens, prenez une dose de lithium le matin et une dose de magnésium le soir.

Comment stimuler le fonctionnement de votre cerveau ?

Les oméga-3 sont bons pour le cœur, mais aussi pour le cerveau. En effet, ces acides gras polyinsaturés entrent dans la composition de la membrane de toutes nos cellules y compris des neurones. Ils améliorent ainsi la neurotransmission, contribuent au bon fonctionnement du cerveau, jouent un rôle dans la prévention du vieillissement cérébral et des maladies neurodégénératives.

L’acide docosahexaènoïque (DHA) est l’oméga-3 le plus protecteur au niveau cérébral.

Au final, les oméga-3 sont couramment proposés aux étudiants en période d’examens et aux seniors pour prévenir les troubles cognitifs et les troubles du sommeil (5).

(1) Boyle NB et al., The Effects of Magnesium Supplementation on Subjective Anxiety and Stress-A Systematic Review, Nutrients, 2017, 9(5), pii: E429, DOI:10.3390/nu9050429.
(2) Cao Y et al., Magnesium Intake and Sleep Disorder Symptoms: Findings from the Jiangsu Nutrition Study of Chinese Adults at Five-Year Follow-Up, Nutrients, 2018, 10(10), DOI:10.3390/nu10101354.
(3) Chernik DA et al., Effects of lithium carbonate on sleep, J Psychiatr Res, 10(2) : 133-46, 1974, https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/4443951.
(4) Goldenberg F, Les benzodiazépines, http://sommeil.univ-lyon1.fr/articles/cfes/sante/medic.php.
(5) Lemoine P., Insomnie, Éditions Larousse. Jianghong Liu et al., The mediating role of sleep in the fish consumption – cognitive functioning relationship: a cohort study, Scientific Reports, V 7 : 17961 (2017), doi:10.1038/s41598-017-17520-w.

oligozen Granions pour faire le plein de magnésium pendant les révisions

 

améliorer le fonctionnement de son cerveau avec les oméga-3