La santé par l'oligothérapie

Naissance de l’Oligothérapie

 

Déjà, depuis l’Antiquité, on avait remarqué que l’eau contenue dans des récipients d’argent restait potable plus longtemps. L’argent était utilisé pour aider à la conservation bien avant que ne soient démontrées les propriétés bactéricides du métal. La Bible et l’Odyssée témoignent de l’emploi d’un minéral, le soufre, dans la désinfection des habitations. Soufre que les Romains avaient coutume d’utiliser pour traiter les affections de la peau. Quant aux Egyptiens, ils avaient remarqué que le zinc appliqué sur une plaie permettait d’accélérer le processus de cicatrisation.

 

Quelques siècles plus tard, au Moyen-âge, le moine Basile Valentin (XIIIème siècle) serait parvenu à soigner les goitres grâce à l’administration d’éponges marines, sorte de réservoirs d’iode, à ses patients. Tous pratiquaient en fait l’oligothérapie sans le savoir, et sans en connaître encore les fondements scientifiques.

 

L’histoire de l’oligothérapie commence réellement vers la fin du XIXème siècle. C’est le français Gabriel Bertrand qui a utilisé ce terme pour la première fois. Chercheur à l’institut Pasteur (Paris), il travaillait sur la composition des tissus vivants et sur les réactions qui caractérisent leurs activités biologiques.

Ses travaux s’avèrent décisifs en 1894 quand il démontre l’existence de traces de minéraux : ils jouent un rôle essentiel dans le développement des végétaux et des organismes vivants. Gabriel Bertrand les baptise oligo-éléments, parce qu’ils sont présents en quantités infimes et que le mot grec ‘oligo’ qui signifie ‘peu’ illustre parfaitement ce nouveau concept scientifique.

Suite à ces travaux et bien d’autres, le milieu du XXème siècle  voit la naissance de l’oligothérapie, médecine naturelle, qui consiste à prévenir ou soigner par l’administration d’oligo-éléments.

 

L’Oligothérapie aujourd’hui

 

L’oligothérapie est une médecine complémentaire de la médecine allopathique, qui ne se substitue pas à elle. Elle consiste à administrer des oligo-éléments à faible dose dans l’organisme pour améliorer l’état de santé général d’un patient, pouvant ainsi éviter le recours à des traitements plus lourds. L’oligothérapie agit aussi bien sur la cause du problème que sur les symptômes.

Le recours à l’oligothérapie se fait dans les principaux cas suivants :

-          Pour prévenir un déficit ou une carence,

-          Pour compenser un déficit ou une carence,

-          Pour obtenir un effet thérapeutique en complément d’autres recours médicaux, lors de différentes maladies.

 

L’oligothérapie permet d’intervenir en douceur, et en amont, pour prévenir les déséquilibres ou en complément d’autres soins allopathiques, pour soulager les symptômes ressentis.

 

La plupart du temps, il n'existe pas de contre-indication. Les oligo-éléments sont très bien tolérés et généralement sans effets secondaires.

Même si aujourd'hui vous pouvez vous procurer librement des oligo-éléments aux dosages parfaitement étudiés pour un profil type, l'avis de votre pharmacien ou de votre médecin peut vous aider à définir lesquels vont vous convenir et vous aider à retrouver forme et santé, surtout si vous êtes dans une situation particulière (période de croissance, convalescence, grossesse en cours, ...).