En France, 25 millions de personnes vivent avec des gênes articulaires, à l’origine d’une réduction de leur mobilité. Le bien être articulaire devient une besoin récurrent, exprimé par 15% de la population, dont 70 % de la population âgée de plus de 65 ans*. Il est ainsi important de protéger vos articulations pour libérer vos mouvements.

 

Articulations : un équilibre à préserver…

 

Qu’est-ce qu’une articulation ?

C’est la jonction entre deux os qui permet de donner une mobilité aux os l’un par rapport à l’autre. Les deux extrémités osseuses qui composent une articulation sont recouvertes de cartilage. Celui-ci permet aux deux os de glisser l’un sur l’autre et ainsi assurer la mobilité de l’articulation. La stabilité de l’articulation est assurée par la sécrétion de liquide synovial qui «lubrifie» l’articulation et nourrit le cartilage. Les muscles, par l’intermédiaire de leurs tendons s’insèrent sur les os et assurent la stabilité et la mobilité de l’articulation.

Le cartilage est un tissu spécialisé composé de cellules appelées des chondrocytes. Ces cellules ont pour rôle principal de synthétiser et dégrader divers éléments tels que les protéoglycannes et le collagène, indispensables au bon fonctionnement de l’articulation. Les chondrocytes sont donc responsables du renouvellement du tissu cartilagineux lors de son vieillissement.

 La bonne forme des articulations est principalement régie par un équilibre entre les mécanismes de la formation du cartilage et de sa dégradation. Cet équilibre peut être altéré au détriment de l’articulation.

 

Le capital osseux et articulaire est souvent mis à rude épreuve…

 

Au cours du temps, les articulations vieillissent et le cartilage qui protège la surface des os dans les articulations perd de sa souplesse, sa capacité d’amortissement diminue. Sous la contrainte des mouvements, les articulations se fragilisent. Ainsi, la souplesse et la flexibilité articulaire sont affectées ce qui provoque une diminution de mobilité.

Les os et les articulations forment notre squelette, qui est la charpente du corps.

Que vous soyez jeune ou moins jeune, sportif ou non, votre corps est quotidiennement soumis à des mouvements, des tensions, des torsions, une mauvaise posture, un changement de température…

De fait, vos articulations en subissent les conséquences

 

Les zones sensibles au niveau articulaire

 

Les articulations les plus sensibles sont les genoux, doigts, poignets, dos, épaules, chevilles, hanches, etc… En bref les articulations qui soutiennent le poids de notre corps sont les plus concernées.

* L. Toulemon, I.Roberi-Bobée, Population et Sociétés, n° 429, Ined, déc. 2006


Le Laboratoire des GRANIONS® a mis tout son savoir faire dans l'élaboration d'une gamme de complément alimentaires Chondrostéo+® pour renforcer et améliorer la mobilité de vos articulations.

 

Pour en savoir plus